XIBAARU MBEDD

Parler de ce mal qui nous touche, qui nous suffoque et qui étouffe la culture et les artistes qui n'étaient déjà pas tellement bien lotis avant, et c'est un euphémisme. Ne pas tomber dans la caricature du faire à tout prix en essayant d'aborder collectivement cette crise avec un autre point de vue, celui de la rue. Etre et penser ensemble, s'écouter et créer simplement.

C'est avec beaucoup d'engouement que nous avons saisi l'opportunité que Organisation Internationale pour les Migrations OIM nous a offerte dans le cadre de l'initiative conjointe EU-OIM, financée par l'Union européenne #Africantrustfund avec pour mission de lutter contre la propagation des fausses informations, d'endiguer les idées reçues et les mythes, de valoriser et soutenir les artistes fragilisés par le contexte de pandémie. L'art est un formidable levier social de transmission et responsabilisation que les récentes initiatives de sensibilisation menées par les artistes sénégalais nous ont encore démontrées. 

 

Nos ateliers de réflexion nous ont mené a un parti pris: essayer de ne pas parler de préventions au premier degré pour ne pas empiéter ni s'approprier ce que les acteurs des cultures urbaines sénégalaises ont déjà magnifiquement mis en oeuvres. Nous avons choisi de donner une tribune à la rue pour entendre et exprimer d'autres perceptions de l'actualité. L'inadaptation des mesures, la stigmatisation, l'après, les fausses informations,...sont autant de sujets que les artistes ont évoqués, décortiqués, analysés pour mieux vous les restituer en image.

Merci à nos fabuleux artistes: THIAT, FREEMIND, DJIB ANTON, MADZOO, FIFTY-FIFTY, ZEINIXX, DIABLOS, BEAUGRAFF, AKONGA, MAD IN PIXEL  pour leur engagement et leur motivation.

– Delphine Buysse –

1/1

© Créé par Alt Del en 2020

Dakar - SENEGAL