AFROPIXEL#8

Texte Curatorial

 

Afropixel lance une invitation depuis le Sénégal à participer à un échange informé et ouvert avec l'art et les technologies. Dans une période où les communs et les libertés individuelles sont de plus en plus menacées, partout dans le monde, il nous semblait important de repenser nos modes de vies, depuis l’Afrique,en posant quelques repères éthiques au développement des technologies et en particulier, de l’intelligence artificielle, alors qu’elle transforme déjà nos sociétés.

Les nouvelles technologies sont des outils extraordinaires qui inspirent aux artistes de nouvelles façons de créer et leur offrent des moyens d'expérimenter de nouveaux modes d’expression et de transmission. La masse de données numériques a considérablement augmenté au cours de la décennie écoulée. L’intelligence artificielle, qui tire parti de l’analyse statistique de données largement distribuées sur les réseaux, permet dans le domaine artistique de générer des formes de création inédites, qu’elles soient musicales, picturales ou encore écrites. Or, beaucoup d’artistes du continent n'ont pas encore eu l’opportunité de se familiariser avec ces technologies. 

C'est pourquoi, il nous semblé opportun, avec l’appui de nos correspondant-e-s, d’écouter des artistes qui posent la question des représentations de genre, de race ou de classe que véhiculent certains programmes d’intelligence artificielle, qui mettent au défi la capacité d’apprentissage automatique de tels logiciels ou qui les utilisent aussi pour créer du lien, pour tester des formats inédits ou pour générer des récits singuliers. Dans quelle mesure leurs œuvres peuvent nous aider à réfléchir aux possibles dérives contemporaines du développement effréné de ces technologies. 

Delphine Buysse & Marion Louisgrand Sylla

Co-commissaires

Texte IA & création artistique: éthique depuis les suds

 

© Créé par Alt Del en 2020

Dakar - SENEGAL